soirée des voeux au personnel 2016

Non classé

Je suis très heureux de vous retrouver ce soir pour ce rendez-vous traditionnel de présentation des vœux aux personnels. Ce rendez-vous est un temps de respiration nécessaire, un moment simple de convivialité propice à l’échange et au partage. En tant que Patron, c’est l’occasion pour moi de réunir l’ensemble des agents de notre belle administration, pour dresser un bilan de l’année écoulée et fixer ensemble les grands enjeux de l’année qui s’ouvre devant nous.

Il y a un an, sur cette même scène, je partageais avec vous mes ambitions pour Grasse et ses habitants. Je rappelais mes engagements, fixais un cap précis, donnais des objectifs clairs, absolument convaincu de la nécessité de faire bouger les lignes, de bousculer un système en perte de vitesse, de faire évoluer les mentalités, de sortir des schémas de pensée parfois archaïques et souvent obsolètes. Je livrais ma volonté de redorer l’image dégradée des fonctionnaires et mon souci de maintenir un lien de confiance entre les Grassois et une administration qui soit efficace, proche de nos concitoyens. Bref, servir encore mieux et toujours mieux nos administrés. Pour cela, j’annonçais avec détermination l’accélération du rythme de l’action communale, l’impulsion d’une nouvelle dynamique de travail, la mise en place d’un cadre et d’une méthode qui permettent l’efficience du service public, notre priorité. Un cahier des charges ambitieux, dense et soutenu.

Je n’ai pas été déçu. Vous avez énormément donné au cours de l’année 2015. Partout, j’ai observé le changement et constaté les efforts de chacun.

J’ai vu le déploiement de nos policiers municipaux sur le terrain, au plus proche des habitants et des commerçants,

J’ai vu la réactivité des équipes de proximité en centre-ville et dans nos hameaux pour rénover, aménager, éclairer, nettoyer, sécuriser, embellir notre cité,

J’ai vu des services fortement mobilisés tout au long de l’année pour faire bouger, briller, et rayonner Grasse,

J’ai vu un personnel municipal à l’écoute de nos concitoyens, attentif à leurs demandes, soucieux de trouver des solutions et de débloquer des situations parfois complexes.

J’ai vu l’expression d’une immense solidarité lorsque de violentes inondations ont frappé notre département et nos communes voisines… Notre personnel a été durement touché, humainement et matériellement. Face à cet épisode climatique sans précédent, notre administration a su faire preuve d’un élan de générosité et d’une compassion exemplaires. Soyez tous remerciés de votre engagement et de votre dévouement sans faille.

J’ai vu enfin la mobilisation de nos équipes, qui, sur le terrain, ont déployé une énergie incroyable pour soutenir et accompagner au cas par cas les commerçants et les habitants du centre historique lourdement impactés par l’effondrement de deux immeubles au mois de novembre dernier. Ce fut un coup dur pour tous, et il a fallu ensemble se retrousser les manches et apprendre à gérer ces crises avec sang-froid et assurance. Ce soir, je tiens à saluer le professionnalisme des services sollicités, et leur exprime ma profonde gratitude.

Ces accidents sont venus bousculer un quotidien déjà très chargé. Ils ont marqué les esprits et les corps. J’ai senti la fatigue de mon personnel, tout comme je sens parfois les tensions, les dysfonctionnements, le découragement… J’éprouve tout comme vous la rudesse du quotidien, à laquelle se heurtent bien souvent mon enthousiasme et ma volonté d’agir au plus vite pour Grasse. J’entends enfin, votre souhait de gagner en lisibilité et d’évoluer dans un environnement plus apaisé.

Cette sérénité viendra avec la réforme de notre administration. Je me suis engagé devant vous à la faire, ici même. Elle est en marche. Monsieur FERRERO, votre Directeur Général des Services vous l’a dit, c’est la mission que je lui ai confiée. Il s’y attèle avec là encore une commande claire : je veux une administration rationalisée, optimisée, efficiente, légitime dans sa hiérarchie et respectueuse de chaque agent. Monsieur FERRERO l’a évoqué, cette réforme ne peut se limiter à la seule refonte d’un organigramme que chacun appelle de ses vœux.

Elle comprend en réalité trois volets, tous essentiels pour accomplir ce tournant vers la modernisation de notre administration : la restructuration des services, la mutualisation, et l’annualisation du temps de travail. Cette réforme est aujourd’hui engagée, et se traduit d’ores et déjà par des mutations internes et par la réorganisation de nombreux services.

Les horaires d’ouverture de l’Hôtel de Ville et des mairies annexes ont été modifiées et harmonisées, et ce afin que nos concitoyens puissent être accueillis sur des plages horaires mieux adaptées à leur rythme de vie. L’objectif de cette réforme est d’assurer la continuité du service public et de rendre un service uniformisé de qualité.

La Police Municipale a été restructurée et une nouvelle direction coordonne les agents sur le terrain.

Les directions générales sont redessinées et vont être renommées, afin de créer des ensembles davantage cohérents, équilibrés, pertinents et lisibles.

La Cellule de Coordination des Manifestations, qui est un outil essentiel dans la gestion des salles communales et dans l’organisation des évènements grassois, a été créée.

Parce que nous avons tous conscience que l’argent est le nerf de la guerre, je m’attache, avec la nouvelle Direction des Affaires Financières, à assainir toujours plus les finances publiques. Nous avons obtenu de grandes avancées.

Depuis le début de l’année, la municipalité a recruté un économe de flux opérationnel, mutualisé avec la Communauté d’Agglomération. L’objectif est de poursuivre la chasse aux gaspillages et de rationaliser toujours plus nos dépenses. Dans cet esprit, un nouveau contrôleur de gestion va être prochainement nommé.

L’organisation des Services Techniques a également été repensée suite au départ de Madame Angeloni cet été. Monsieur FERRERO assume l’intérim, mais cette situation n’est que provisoire. Nous recruterons un Directeur Général des Services Techniques qui soit à la hauteur de la tâche, car notre ville a besoin à la tête de ses équipes techniques d’un homme ou d’une femme qualifié, expérimenté, et réactif.

Parce qu’un cabinet est un rouage essentiel dans le fonctionnement de la machine communale et qu’il est un pilier sur lequel je dois pouvoir m’appuyer en toutes circonstances, j’entends étoffer mon équipe rapprochée dès que le calendrier judiciaire incompressible auquel j’ai dû me plier me le permettra. C’est une affaire de semaines ou de mois avant de choisir et nommer un nouveau Directeur de Cabinet. La personne que je choisirai incarnera l’autorité, elle sera en charge de faire respecter les règles et devra posséder les qualités humaines nécessaires pour faire en sorte que chacun puisse travailler dans l’entente et la considération mutuelles.

Comme vous l’avez souligné Monsieur le Directeur Général, j’ai parfaitement conscience que l’efficience du service public ne saurait se faire sans des moyens adaptés, je m’engage ce soir à continuer de doter les agents municipaux d’outils performants. La municipalité consacrera une partie de son budget à l’investissement productif.

En 2015, 100.000€ ont permis de procéder à l’achat et au remplacement de 103 ordinateurs. En 2016 et 2017, une même somme sera allouée à la modernisation de notre parc informatique.

La ville a également fait l’acquisition de 61 radios numériques pour la Police Municipale.

Enfin, je sais que les services techniques sont en attente de matériels et de machines. Ils les auront dans toute la mesure du possible.

Mesdames, Messieurs,

Telle est la liste non exhaustive des changements engagés. Nous aspirons tous à évoluer dans un environnement stable et serein, et c’est précisément ce à quoi tend cette réforme. Je vous présenterai le détail de la refonte de notre administration à l’occasion d’un prochain rendez-vous qui se voudra plus solennel et plus officiel.

2015 a été une année placée sous le signe du changement et une année cadencée par des rendez-vous importants réussis, qui doivent nous rendre fiers. Ils doivent nous permettre également de puiser l’énergie nécessaire pour poursuivre notre action au service de Grasse et des Grassois.

Je pense au lancement des festivités de Noël sur la Place de l’Evêché,

à l’inauguration de la Villa Saint-Hilaire,

à la réalisation du Square René Cheton,

à la mise en place du Marché Les Matinales du Cours Honoré Cresp,

à la mise en place des Adjoints de Surveillance des Ecoles,

à la relance des Conseils de Quartiers,

à l’inauguration de la Maison du Commerce,

au lancement des travaux du futur Hôtel de Police,

à l’inauguration du Parc Naturel Départemental de Roquevignon,

à la tenue d’évènements sportifs inédits et populaires,

à l’ouverture en centre-ville d’enseignes commerciales de qualité…

Que ces grandes choses n’enlèvent pas la satisfaction des petites choses quotidiennes qui apportent bien-être et contentement à tout le monde, comme un trottoir rénové, une avenue sécurisée, un arbre planté, un éclairage renforcé, un concert dans la cathédrale, une animation festive et familiale, un livre patrimonial à découvrir, un jeu d’enfant dans une cour….

Après deux ans d’action, ma volonté d’agir pour Grasse ne faiblit pas et se renforce chaque jour.

 

J’entends continuer de libérer les forces individuelles au service du collectif, de transmettre l’envie acharnée qui m’anime de faire toujours mieux pour cette ville que j’aime passionnément et que vous aimez tout autant.

Parce que nous sommes à son service, nous avons la responsabilité de la rendre plus agréable, plus attractive, plus propre et plus sûre. Les changements sont visibles, mais les Grassois en demandent plus. Nous avons également la responsabilité de la protéger, et d’en sauvegarder les trésors et les joyaux. Des joyaux qui méritent notre attention, comme c’est le cas pour notre cœur de ville trop longtemps laissé à l’abandon… J’ai l’intime conviction que Grasse est à un tournant de son histoire. Les récents évènements nous ont fait prendre conscience de l’urgence de poursuivre la réhabilitation de ce cœur de vie. La future médiathèque, la construction de l’Hôtel de Police, le Plan de Rénovation Urbaine, le projet Martelly, la rénovation des ilots dégradés, la requalification des entrées de ville, les aménagements qui visent une mixité fonctionnelle et sociale en centre historique, sont autant de projets à venir qui détermineront le destin de Grasse. Un destin qui est entre nos mains, entre VOS mains.

C’est pourquoi je vous propose pour 2016 de ré-enchanter la ville. Tel est le sens du film qui vous a été projeté en ouverture. Tout en gardant une attention bienveillante et proactive pour le développement harmonieux de nos hameaux, j’aspire à ce qu’ensemble, nous mettions toute notre énergie à redonner vie au cœur de ville. Les fêtes de Noël nous ont donné un aperçu d’un centre historique réveillé et magnifié. Elles n’étaient qu’une étape, importante, mais seulement une étape. A nous de transformer l’essai, à nous de lutter contre les préjugés tenaces, à nous d’éviter que ne se creuse encore davantage le fossé entre une image extérieure de Grasse sublimée, et une réalité intérieure parfois dégradée, à nous de donner envie aux familles grassoises de se réapproprier le centre historique, à nous de les rendre à nouveau fiers de leur cité.

Pour cela nous devons continuer de mettre l’accent sur la sécurité et la propreté ; nous devons continuer de proposer des animations sportives et culturelles de qualité ; nous devons poursuivre la dynamisation de notre tissu commercial ; nous devons prétendre à une politique de congrès plus ambitieuse ; nous devons donner envie à la jeunesse du monde entier de venir sortir et étudier à Grasse!

Enfin parce que le Parfum est constitutif de notre adn et qu’il est notre meilleur atout, l’installation du groupe LVMH aux fontaines parfumées marquera un acte fort pour 2016, sur lequel nous devons capitaliser pour faire de Grasse une marque reconnue et une destination de la Côte d’Azur incontournable pour les amoureux de beau, du bon et du vrai.

Tel est notre défi, tel est mon vœu le plus cher pour 2016. Le chemin sera long et fastidieux, mais la mission est noble. En tant qu’agents de la municipalité vous êtes des ambassadeurs de cette ville, vous en êtes aussi des défenseurs. Pour réussir, je dois pouvoir compter sur une administration en ordre de marche, tout comme je sais pouvoir m’appuyer sur une majorité municipale fidèle, impliquée, unie, et volontariste. J’ai besoin de transversalité, de complémentarité, persuadé que c’est dans l’échange et l’ouverture d’esprit et que nous construirons l’avenir. Sortons des chemins balisés, ayons de l’audace et de l’imagination pour construire ensemble l’avenir de notre cité. Sans folie et sans prise de risque nous ne pourrons dépasser les contraintes et les difficultés.

 

Mesdames, Messieurs, le temps est venu pour moi de conclure. A toutes et à tous, je souhaite une année 2016 emplie de joie, de bonheur, de paix et de prospérité. Parce que sans elle nous ne sommes rien, je vous adresse mes vœux de santé, le bien le plus précieux. Permettez-moi également d’avoir une pensée pour tous ceux qui nous ont quittés, pour leurs familles et leurs amis ; une pensée pour tous ceux qui sont isolés et fragilisés, et pour lesquels j’exprime ma sympathie, mon réconfort et ma compassion.

Mais parce que cette soirée est avant tout un moment de légèreté et d’amusement, je vous propose de commencer en beauté cette année 2016 autour d’un repas convivial. Je remercie l’ensemble des services qui sont à pied d’œuvre depuis plusieurs semaines pour nous proposer une soirée festive et dansante : les services du protocole et de la communication, les techniciens du service réceptif de l’espace Chiris, le service des espaces verts, le service des fêtes.

Belle soirée à toutes et à tous !

Lorem luctus sem, ut mattis ut mattis et, Aenean neque. Sed Curabitur
X