Comité de pilotage du Contrat de Ville

Nous sommes réunis aujourd’hui en Comité de pilotage du Contrat de Ville.
C’est pour nous l’occasion de faire un point sur l’année 2020, de valider la programmation 2021 mais également de construire ensemble les enjeux des années à venir.
Lors de la signature de ce contrat de ville en 2015, je me réjouissais du travail collaboratif et multi partenarial mis en place autour d’objectifs partagés…
Aujourd’hui, en 2021, je veux remercier chaque partenaire pour sa mobilisation et son implication aux côtés de l’équipe des Solidarités de la CAPG.

La réalisation de ce contrat repose sur la mise en place d’orientations stratégiques, validées en groupe de travail et en parfaite concertation avec les partenaires et le Conseil citoyens les services de l’agglomération et de l’Etat.
Les objectifs que nous nous sommes fixés sont d’oeuvrer collectivement pour réduire les inégalités territoriales et d’améliorer de façon concrète les conditions de vie des habitants de ces quartiers coeurs de cible et cela, dans l’ensemble des domaines de cette politique transversale.
Que ce soit dans la cohésion sociale, dans l’amélioration du cadre de vie, dans le développement économique et emploi, ou encore pour défendre les valeurs de la république et de la citoyenneté.
Convaincu que la première des libertés reste la sécurité des tous. J’ai souhaité, dès le début de l’année 2021, avoir une attention particulière à la prévention de la délinquance avec le recrutement d’une coordinatrice du CLSPD de la Ville de Grasse, qui vient en renfort de notre cheffe de projet prévention CAPG.
Ainsi, à ma demande, les services de la Ville et de la communauté d’agglomération travaillent main dans la main pour développer avec vous des actions tous les domaines de la prévention.
Que ce soit : auprès des jeunes, dans la lutte contre les violences faites aux femmes ou les violences intrafamiliales, pour améliorer l’aide aux victimes et la tranquillité publique.
Aujourd’hui, je souhaite qu’on aille plus loin encore travaillant de façon plus étroite avec la CAF et les services de l’Etat notamment sur les actions de prévention des radicalisations.
L’an passé, en 2020, malgré un contexte sanitaire inédit, les contraintes liées au confinement et aux gestes barrières, les associations de nos QPV ont su innover et ont maintenu leurs actions en direction des habitants et plus particulièrement en direction des plus isolés.
Cette année, bien que difficile, a su faire émerger des actions de solidarités innovantes et démontrer une solidarité forte et pérenne.
Aujourd’hui encore, les associations sont à pied d’oeuvre pour faire face aux effets du confinement et aux impacts négatifs de la pandémie mondiale. Pour tout cela, je veux les remercier chaleureusement.

Je tiens à remercier également les services de l’Etat, Mesdames les Sous-Préfètes : FRACKOWIACK-JACOBS et VALMA ainsi que Madame Audrey SINTES de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale, qui, grâce aux appels à projets : Les Quartiers Solidaires, les Quartiers d’été, d’automne et d’hiver et les actions de continuité éducative ont eu un réel impact sur nos quartiers, permettant ainsi des actions d’animations au coeur des quartiers, ou encore des sorties dans le haut-Pays en famille.
Pour finir, je tenais à remercier le service Solidarités : Christine DEBARD, Audrey MALVALDI, Myriam SGHIER, Eloïse COEZY et Marie GIACCONE pour ce travail quotidien au service des habitants des quartiers, pour leur engagement et leur travail de terrain, Mesdames merci.

dapibus consectetur non tristique neque. libero suscipit amet,
X