Économie Sociale et Solidaire avec La Drisse

A l’invitation de Jean Pierre Daure Président de l’Association DRISSE (Association du Développement du Réseau et des Initiatives Sociales Solidaires et Environnementales), et aux côtés de Philippe Massé Président du syndicat PRODAROM, de l’Association EBG Entreprises des Bois de Grasse nous nous sommes retrouvés ce matin pour mettre en lumière la synergie entre acteurs grassois au service d’une gestion responsable des déchets.

Ci-dessous, mon intervention :

La gestion des déchets représente un enjeu majeur au regard des impacts environnementaux et du développement local et solidaire.

Sur notre territoire, depuis des années maintenant, les entreprises de l’ESS s’impliquent dans des démarches d’économie circulaire, et les initiatives se multiplient. Par exemple :

-le traitement des textiles avec le chantier d’insertion Montagnhabits,

-la Recyclerie portée par SoliCité,

-les ateliers de réparation et de valorisation d’ordinateurs avec TEDEE,

-le Repair Café,

Défie et l’expérimentation du broyage à domicile,

-les associations humanitaires impliquées dans la lutte contre le gaspillage alimentaire…

L’association la Drisse, cette formidable entreprise solidaire que vous avez créée monsieur Daure, est devenu un acteur incontournable de cet écosystème.

Ce que nous nous observons sur notre territoire, c’est la réelle capacité des acteurs de l’ESS à produire des innovations sociales, à démontrer qu’il est possible de sortir du « tout jetable », de créer des chaines de valeurs autour du réemploi, d’apporter ainsi des réponses innovantes et complémentaires de l’existant, tout en menant des actions autour de la réinsertion des publics les plus en difficulté. 

La Drisse comme bon nombre d’autres structures de l’ESS sur le territoire s’inscrivent ainsi dans le cercle vertueux de l’économie circulaire et de l’emploi durable.

Force est de constater que c’est une véritable filière responsable de la valorisation des déchets qui se structure sur le Pays de Grasse.

Et ce qui est remarquable, c’est qu’elle repose sur une approche économique inclusive, permettant à des entreprises de l’ESS de travailler main dans la main avec des entreprises classiques du territoire et votre collaboration, Monsieur Daure, le Club des entrepreneurs du Pays de Grasse, et le syndicat Prodarom en est un très bel exemple.

Ce sont toutes ces actions à forte valeur ajoutée en termes d’impacts écologique, social et économique que nous souhaitons continuer à encourager à travers notre politique de soutien à l’Economie Sociale et Solidaire mise en œuvre depuis 2012 et qui nous a valu une reconnaissance nationale avec le label « Territoire French Impact ».

Loin de constituer une économie à part, l’ESS irrigue aujourd’hui l’ensemble de l’économie et intervient dans tous les champs de l’action publique. Nous avons donc beaucoup à partager pour s’enrichir mutuellement et pour révéler pleinement les potentiels de création de l’ESS. D’ailleurs, nous serons particulièrement attentifs à accompagner toute cette dynamique autour d’une économie circulaire territoriale,  responsable et solidaire.

nunc Sed libero eleifend Aliquam massa libero ut Aenean facilisis
X