Lancement de l’éco-pâturage des espaces verts de la commune du Tignet

Monsieur le Maire du Tignet, cher Claude,

Mesdames et messieurs les élus du conseil municipal,

Monsieur Le Maire de Gars et Vice-président de la CAPG à l’Environnement, cher Marino,

Chers Raoul CASTEL et Henri CHIRIS, qui m’épaulent sur les sujets de l’agriculture et de l’agro-pastoralisme,

Cher Philippe DE RACCO, notre éleveur partenaire du territoire du Pays de Grasse,

Monsieur le chargé de mission Agriculture à la CAPG, cher Gabriel,

Monsieur le référent du contrat de Transition Ecologique du Pays de Grasse, cher Franck,

Mesdames et messieurs de la presse,

Mesdames et messieurs,

Lors de ces huit derniers mois, nous avons lancé ensemble l’éco-pâturage dans les sphères publiques et privées, avec l’engagement de la ville de Grasse et de la société Art et Parfum à Spéracèdes, pour l’entretien de leurs espaces verts respectifs.

Grâce à l’intervention de vos ânes et de vos moutons, cher Philippe, nous avons bénéficié de tous les avantages écologiques et économiques de cette présence animale, et nous avons surtout évité le recours à une intervention mécanique, coûteuse et polluante.

Quelle fierté d’avoir pu renvoyer cette image en phase avec notre nature, en phase avec notre territoire, son histoire, ses traditions, en phase avec le travail de l’élevage local et en phase avec les attentes de nos citoyens, chaque jour plus soucieux de leur environnement !

J’ai en effet souhaité développer cette action phare du Contrat de Transition Energétique du Pays de Grasse, pour renforcer le rôle du pastoralisme urbain dans notre économie locale liée à la biodiversité, et pour sensibiliser les communes, les entreprises privées ainsi que les particuliers sur les enjeux d’une gestion différenciée de nos espaces naturels.

Après ces deux essais concluants, c’est donc avec une immense joie, mon cher Claude, que je te remercie aujourd’hui de la précieuse contribution de ta commune, qui va à son tour contribuer un peu plus à l’ancrage de l’éco-pastoralisme sur le territoire du Pays de Grasse.

Grâce à sa proximité avec l’Hôtel de Ville et avec l’école Marius Campagno, ce premier site d’un hectare que vous avez judicieusement retenu donnera à l’éco-pâturage tout son sens, en rafraichissant les abords d’établissements publics, en servant de support pédagogique aux scolaires et périscolaires, et en éveillant les parents à l’intérêt de cette alternative d’entretien au naturel.

Je tiens enfin à remercier l’investissement du conseiller municipal en charge de l’Environnement, M. Xavier GIOVANNANGELI, présent lors du lancement à Grasse, qui a travaillé à la déclinaison de ce modèle sur sa commune et avec qui mes services ont eu plaisir à collaborer pour cette concrétisation.

Mesdames et messieurs, aujourd’hui, notre agglomération et la commune du Tignet partagent une vision commune, celle rendant possible la gestion éco-responsable de nos terrains en friche. Je souhaite que cette vitrine du moyen-pays Grassois vienne encore inspirer d’autres acteurs privés et publics du territoire sur cette voie d’avenir.

Aenean Nullam ut dictum risus eleifend
X