Retrouvez moi sur BFMTV demain lundi 8 mars dans le fil d’actualité de 6H30 à 9H00

En fin d’après-midi au micro de BFMTV au centre de vaccination, j’ai répondu à la question : “Le taux d’incidence de l’épidémie dans les Alpes-Maritimes est moins élevé, faut-il prolonger les efforts et notamment le confinement partiel du week-end ?”

“Nous devons poursuivre nos efforts, continuer à appliquer les gestes barrières ! Au delà d’une opération coup de poing de ce week-end, le rythme de la vaccination doit continuer de s’accélérer. A Grasse nous sommes prêts, il faut protéger les plus fragilisés et les plus vulnérables pour baisser les tensions sur les hôpitaux. La dotation de vaccins doit se poursuivre et les tests salivaires arrivent enfin demain lundi 8 mars.

Comme je l’ai maintes fois répété la couverture vaccinale et l’immunité collective doit permettre de mieux contrôler le virus !

La mise en place d’un confinement partiel, qui n’est pas une solution souhaitable pour la population en général, comme pour plusieurs pans de l’économie et de la société, dont les activités sont à l’arrêt depuis plusieurs mois et qui sont durement impactés par les restrictions. »

Retrouvez moi sur BFMTV demain lundi 8 mars dans le fil d’actualité de 6H30 à 9H00

mattis quis, vel, ante. ut libero adipiscing ut elit.
X