Source de l’Adrech , Hameau de Canaux , commune d’Andon

Je me réjouis aujourd’hui qu’une issue favorable ait enfin été trouvée au sein du syndicat des Trois Vallées, par le vote de cette délibération vendredi soir ouvrant la possibilité de débloquer l’ensemble des financements nécessaires à la réalisation de travaux de sécurisation pour la source de l’Adrech à Canaux sur la commune d’Andon.

Par mon soutien, mon accompagnement et ma pugnacité à trouver des réponses et mettre l’ensemble des partenaires autour de la table je suis heureux de vous annoncer qu’une solution a pu enfin être trouvée pour les 20 abonnés du hameau de Canaux pour leur redonner une eau de qualité irréprochable et conforme aux normes de l’Agence Régionale de Santé.Interpelé à plusieurs reprises par Mme la Sous-Préfète , en tant que Président de l’intercommunalité du Pays de Grasse , sur la situation de cette source , sans protection administrative et sur l’absence historique d’un traitement de la ressource alimentant le hameau, j’ai immédiatement souhaité accompagner le syndicat et son président #YvesFUNEL, afin de mettre fin à cette situation.

La ressource en eau et sa protection sont des préoccupations majeures pour mon territoire, vous connaissez par ailleurs mes convictions et mon engagement sur les enjeux écologiques et sanitaires.

C’est ainsi à l’image de cette inauguration jeudi dernier à la «Courade » à Gourdon marquant l’aboutissement d’un projet d’envergure de 5 millions 7 porté par le Syndicat Intercommunal des Eaux du Foulon, pour sécuriser la ressource grâce à l’implantation d’une unité de traitement dans des délais très contraints que j’ai souhaité intervenir sans délais dès l’alerte donnée par la sous-préfecture au niveau du syndicat des 3 vallées et de Suez afin de mettre en place un accompagnement soutenu et technique dans ce dossier.

Grace à cet accompagnement la demande de Déclaration d’Utilité Publique (DUP) pour assurer la protection de la ressource pour les captages de Canaux est aujourd’hui dans les mains des services de l’État et les travaux à réaliser par la mise en place du dispositif de désinfection sont d’ores et déjà planifiés avec un démarrage fin juin du chantier pour un aboutissement au début de l’automne.

Mieux gérer nos ressources en eau est aujourd’hui une nécessité et c’est pourquoi j’ai souhaité m’inscrire dans une réflexion globale sur le territoire de la Communauté d’agglomération du Pays de Grasse pour assurer à cette ressource vitale une gestion durable dans l’intérêt de notre population en permettant à tous d’avoir un accès approprié aux services d’eau et d’assainissement.

Éléments techniques (source SUEZ)

Suite à l’arrêté préfectoral en date du 23/09 portant interdiction de consommer l’eau de la source de l’Adrech et la mise en demeure de désinfecter l’eau des actions urgentes, définies en collaboration avec les services de l’agence régionale de santé, ont été entreprises par le Syndicat, son délégataire avec l’appui et la mobilisation des services de la CAPG.

Parmi ces actions, la mise en place d’un traitement adapté à la qualité de l’eau de la source et aux contraintes techniques fortes (faibles volumes à traiter, fluctuation importante selon les saisons, réseau électrique à plus de 100 ml, maintien de la défense incendie) a été étudiée par le bureau d’études du délégataire.

L’unité de traitement de l’eau et stérilisation de l’eau d’une capacité nominale 10 m3/h sera installée sur la canalisation principale de diamètre 60 mm en aval du réservoir, elle sera composée de :

D’un local technique de 8 m² scindé en deux, partie Process et partie électricité : comprenant  :

  • Un étage de filtration sur cartouche filtrante, seuil de coupure 10 µm
  • Un dispositif de stérilisation de l’eau sur réacteur Ultraviolet
  • Un analyseur en ligne de qualité d’eau (Turbidité)
  • Une unité de stockage et d’injection d’hypochlorite de sodium, afin de garantir un résiduel de chlore au robinet du consommateur conforme à la réglementation.
  • Une armoire de contrôle commande
  • Un dispositif de télégestion et contrôle à distance raccordé au centre télécontrôle du délégataire

Le site accueillera également un ouvrage enterré contrôlant des débits de traitement et de défense incendie via une vanne automatique.

Le réseau d’eau étant peu sollicité, afin de garantir le renouvellement d’eau dans le réseau, un dispositif de purge automatique sera installé sur l’antenne réseau en DN 60 Montée Saint Hubert et un point qualité d’eau ayant un débit de 100 litres/heure sera installé sur la fontaine de la place Léon Vitry.

Le Planning prévisionnel est le suivant :

Démarrage des travaux de construction du local technique, début d’été 2021, sous réserve des autorisations administratives .

Approvisionnement des équipements spécifiques de filtration et stérilisation : délai 3 mois

Montage des équipements en septembre 2021

Mise en service en octobre 2021.

diam libero Curabitur vulputate, libero. justo tempus dolor. dictum
X