Webinaire sur un thème qui me tient particulièrement à cœur : « La transition énergétique au cœur de la relance des territoires »

Ce matin en webinaire avec Jean-Pierre SAVARINO, Président de la CCI, sur un thème qui me tient particulièrement à cœur : « La transition énergétique au cœur de la relance des territoires » animé par la journaliste Madame Emmanuelle DELTEIL

Sensible aux questions liées aux enjeux environnementaux, notamment en ma qualité de Vice-président délégué à l’environnement au Conseil départemental des Alpes-Maritimes,  il m’est tout de suite paru évident qu’une action forte des collectivités territoriales devait être engagée pour promouvoir localement la transition énergétique.

Sur le plan de l’environnement, enjeu aujourd’hui majeur :

  • En tant qu’élus, nous devons être à l’écoute des habitants et l’enjeu environnemental est légitimement une préoccupation de nos administrés.
  • Il s’agit d’actions inscrites sur le temps long, faites dans l’intérêt des générations futures afin d’atteindre la neutralité carbone le plus rapidement possible.
  • Les collectivités se doivent d’être exemplaires, de montrer la voie pour les particuliers et les professionnels.

Sur le plan économique :

  • La raréfaction des deniers publics implique de poursuivre les efforts pour optimiser et diminuer les dépenses de fonctionnement. Cette réalité est d’autant plus prégnante avec la crise que nous traversons due à l’épidémie.
  • Les gains sur le territoire sont importants avec la génération d’emplois, la professionnalisation et la montée en compétences des entreprises locales.

A Grasse, nous avons su nous appuyer sur plusieurs leviers pour mener à bien différents projets :

  • La transversalité des équipes en interne que ce soit le technique, le financier, les marchés publics, l’économe de flux, le contrôle de gestion, le chef de projet Action Cœur de Ville, etc.
  • De l’écoute : les usagers ont été consultés.
  • Le lancement d’études de qualité / de diagnosctics
  • L’accompagnement d’experts

A la ville de Grasse comme à l’agglomération, nous avons engagé très concrètement de politiques publiques volontaristes qui s’articulent autour d’un modèle mêlant efficacité énergétique et développement du numérique au service de l’exemplarité et de l’incitation aux pratiques vertueuses.

Au niveau de l’agglo, nous nous sommes fixés 3 objectifs :

L’exemplarité publique :

Réduire ses propres consommations d’énergies et ses dépenses

– Contrat de Performance Energétique (CPE).

– Reprise de l’isolation toiture de toutes les crèches.

– Contrats de fourniture d’électricité d’origine 100 % renouvelable.

Sensibiliser les habitants du territoire à la maitrise de l’énergie :

– EEDD – parcours de sensibilisation des scolaires – Watty à l’école.

– Sensibilisation des agents de la CAPG (CPE, EcoWatt…).

– Thermographie aérienne et salons de la rénovation énergétique de l’habitat.

Favoriser et encourager l’innovation et les technologies du futur :

– ECS Solaire / Thermodynamique (CTI Grasse).

– Pépinière d’entreprises avec autoconsommation Photovoltaïque.

– Pile à combustible gaz (crèche de la Poussinière).

– 30 Bornes de recharge pour les véhicules électriques (WIIIZ).

– Consigne du verre version 2.0 : Cliiink.

 EXEMPLE 1 : LA RENOVATION ENERGETIQUE DES BATIMENTS SCOLAIRES

Les 23 écoles maternelles et élémentaires grassoises sont concernées soit 33 000 m2, ce qui représente 21 % de la surface des bâtiments publics communaux.

CONSTAT :

  • Les écoles sont énergivores et représentent 25% de la consommation d’énergie du parc bâti et 20% de la consommation d’eau (soit 400 000 € de factures de fluides).
    • Les occupants de ces établissements sont jeunes, une attention particulière doit être apportée au confort thermique.
    • Enjeu pédagogique : les enfants sont le public idéal à sensibiliser sur les bonnes pratiques des gestes quotidiens

La ville de Grasse a profité de l’Appel à Manifestation d’Intérêt lancé par la Caisse des Dépôts en collaboration avec l’ADEME fin 2016, pour réaliser des audits énergétiques sur toutes les écoles.

Une stratégie de rénovation de ces bâtiments a par la suite été mise en place avec 700 000 € prévus d’investissements entre 2021 et 2022.

Très concrètement, nous lançons cette année la phase 1 (2021/2022) du grand plan de rénovation des écoles, avec la réalisation de petits travaux dits à gain rapide comme l’isolation partielle des locaux, le changement des luminaires, l’amélioration des systèmes de chauffage etc..

Dans une deuxième phase (2022), une rénovation plus ambitieuse sur une école sera réalisée grâce aux économies générées. Il s’agit d’une rénovation lourde permettant de diminuer les consommations de 75% tout en incluant d’autres critères environnementaux comme l’utilisation de matériaux biosourcés et la mise en place d’énergies renouvelables.

EXEMPLE 2 : DEVELOPPEMENT DE LA MOBILITE ELECTRIQUE EN PAYS DE GRASSE

Dans son Plan de Déplacements Urbains (PDU) approuvé en 2019, visant notamment le développement des alternatives à la voiture sur son territoire, le Pays de Grasse a enclenché le levier de la mobilité électrique, plus économique et moins polluant.

  • Service Public de Bornes de recharge WiiiZ

Dans le cadre du Pôle Métropolitain, la Communauté d’agglomération du Pays de Grasse déploie des Infrastructures de Recharge pour Véhicule Electrique (IRVE) par le lancement du service public de bornes de recharge WiiiZ en 2018,

Depuis le lancement de cette action, 120 IRVE ont été installés dont 37 sur le territoire du Pays de Grasse.

En 2021, la CAPG va renforcer le nombre de bornes WiiiZ en installant :

4 IRVE sur le P+R de Mouans-Sartoux

2 IRVE dans la ZA de l’Argiles à Mouans-Sartoux en cours

1 IRVE à Plascassier en cours

1 IRVE à GARS

Fin 2021 : renouvellement du marché WiiiZ avec une projection d’installation de 20 à 25 nouvelles bornes sur 4 ans dont 1 à 2 rapides sur le territoire du Pays de Grasse

  • Mutation énergétique de la flotte automobile de la CAPG

Dans le même temps, la Communauté d’agglomération du Pays de Grasse, dans le cadre de l’exemplarité publique, a également procéder au verdissement de sa flotte automobile.

La CAPG a ainsi procéder depuis 2017 à l’acquisition de 19 véhicules électriques (15 e-208, 2 Smart et 2 Kangoo ZE) et à l’équipement de son siège par 7 bornes de recharge WiiiZ

  • Service Public de location de Vélos à Assistance Electrique (VAE) « La Bicyclette » du Pays de Grasse

En 2018, la Communauté d’agglomération du Pays de Grasse, dans le cadre du développement de la pratique du vélo, a créé un service de location moyenne et longue durée de Vélos à Assistance Electrique (VAE), nommé « La Bicyclette » du Pays de Grasse,

Début 2021, 53 VAE sont disponibles à la location pour 32€/mois.

  • Perspectives 2021-2026

Poursuite développement du service Bicyclette : 100 VAE en 2024

Poursuite déploiement des bornes WiiiZ : 65 bornes WiiiZ

Verdissement de la flotte de bus : 50 % de véhicules urbains électriques à horizon 2025 soit 20 à 25 bus électriques Réflexion engagée autour de la création et l’utilisation d’hydrogène vert pour les transports en commun et les véhicules de collecte d’ordures ménagères

id sem, ut ipsum Sed ut ultricies mattis vel, tristique
X