Work in Progress… Travaux d’aménagement des places attenantes à la Médiathèque

Je remercie les nombreuses personnes présentes – masquées- à l’occasion de cette rencontre conviviale qui nous permet de faire un point d’étape sur les travaux entrepris par la municipalité pour revitaliser le cœur de ville grassois dans le cadre de sa politique de rénovation urbaine.

Voilà plusieurs mois maintenant que les places attenantes à «La Source – médiathèque Charles Nègre » ont entrepris leur métamorphose.

Elles ont engagé leur mutation pour offrir aux habitants, aux futurs usagers de la médiathèque et aux visiteurs de notre cité, des lieux de vie agréables et épanouissants pour les familles, des places parfaitement intégrées dans leur environnement, respectueuses et sublimatrices de l’identité de notre cité. L’objectif que nous visons c’est des espaces publics qui soient à nouveau un bien commun pour tous, une ville qui se présente tel un terrain de jeux pour les enfants et pour les familles ; un lieu d’expression et d’inspiration pour notre jeunesse.

Pour rappel, la municipalité, soutenue par l’Etat dans le cadre du Projet de Renouvellement Urbain et par la Région Sud PACA dans le cadre du Fonds Régional d’Aménagement du Territoire, a investi plus de 2 millions d’€ dans l’aménagement de ces places, laissées à l’abandon depuis les années 50.

C’est bien la preuve que la municipalité est déterminée à agir en faveur de son cœur de ville. Elle a reçu pour cela le soutien de nombreux partenaires qui croient à la stratégie territoriale que nous portons.

Une stratégie qui repose également sur le développement de l’art et de la culture en ville avec bien évidemment la construction de la médiathèque La Source Charles Nègre, équipement culturel majeur.

C’est également dans cet état d’esprit que nous avons décidé d’avoir recours au street art et au muralisme comme des vecteurs intéressants pour favoriser des nouveaux flux dans cette partie de la ville.

A quelques mètres de là, le portrait de Charles Nègre a été fraichement gravé dans la pierre par l’artiste international Vhils. Son approche, sa philosophie, son œuvre, collent parfaitement à l’âme et à l’essence de la ville de Grasse. Il était l’artiste qu’il nous fallait pour redonner une seconde vie à ce mur délaissé, pour lui donner de la profondeur,  pour proposer une œuvre qui soit en résonnance avec le passé de ce lieu et avec l’histoire que nous sommes en train d’écrire pour les générations qui nous suivront. Nous sommes honorés qu’il ait accepté de laisser son empreinte à Grasse. Le résultat est à la hauteur de nos attentes, nous en sommes fiers.

Grasse est en bon chemin.

Ensemble, faisons battre intensément le cœur de Grasse.

quis, Sed sem, et, Aenean ipsum dapibus Nullam
X